Les réseaux sociaux, mon blog, et moi

 

Bon, c'est vrai, pas mal de blogueurs et bloggeuses (comme Amélia et Paul Nymphéas par exemple) ont déjà traité ce sujet dans un article; mais je voudrais faire de même.

Il se trouve que ma prof de français, aussi inspirante peut elle être, à donné à toute la classe un travail bien personnel: créer un dossier autobiographique. Evidement, elle nous à distribué une masse impressionnantes de consignes et d'idées que je me suis fait une joie de suivre et d'appliquer. Sur la dernière page de recommandations, il était écrit: "Espace libre". On devait simplement parler de ce qu'on aimait, ce qui nous faisait plaisir, notre vision sur des sujets divers et variés etc...

Vous l'avez peut être deviné, j'ai décidé de parler des réseaux sociaux, de mon blog et de moi dans tout ça. Quelle est ma place? Quel impact sur le quotidien? Quelles questions de poser? Autant de petites choses dont je voulais signifier l'existence non négligeable dans la vie de tout les jours. Je souhaite retranscrire ce que j'ai pu exprimer dans les quelques lignes dédiées à ce sujet de mon dossier qui, finalement, ne seront lues que par moi, ma professeure, 1 ou 2 amies et mes parents surement. Bien sûr, je ne pense en aucun cas avoir le mot juste. C'est simplement l'aboutissement de ma petite réflexion à ce sujet.

 

 

Les réseaux sociaux, mon blog, et moi

 

Les réseaux sociaux sont omniprésents dans mon quotidien puisque je suis présente un peu sur Facebook, pas mal sur YouTube et beaucoup sur Instagram et que je possède ce blog aussi!

Au début, il y a peut être 3 ans, je me comparais constamment aux vies des autres, du moins, la vie qu'ils montraient et qu'ils laissaient paraître. Et je me disais que j'étais nulle à côté d'eux, que je valais rien. J'ai compris petit à petit que "les autres" montrent le meilleur de leur vie. Ils choisissent ce qu'ils vont montrer. Ils ne vont certainement pas exposer leurs états d'âmes, leurs soirées où ils ne font rien de particulier. Je prends les réseaux sociaux plutôt comme une source d'inspiration qu'autre chose en réalité.

 

J'ai pu remarquer que, moi aussi, je montrais le meilleur sur Instagram notamment. Et je pense que cela ajoute un peu plus de positif dans une journée si on prends l'information du bon côté bien-entendu. J'essaie de poster ce qui me plait, ce qui ma fait plaisir, ce que j'aime.

Sur ce blog, vous l'avez peut être surement remarqué, je poste assez régulièrement (1 fois toute les semaines/toutes des 2 semaines). Il y a une époque où je m'imposais un planning très précis que je m'obstinais à suivre, mais maintenant, plus du tout. Disons que cela paraissait comme un travail, une obligation de poster, et c'était une corvée, disons-le franchement! Actuellement, je publie un article quand ça me fais plaisir, quand j'en ai envie et quand j'ai le temps aussi! (car il faut compter environ 2 à 3h pour créer un contenu recherché, bien construit, complet et agrémenté de jolis photos c'est encore mieux; mais c'est ce qui me plait dans le blogging justement!!!).

 

 

Mon blog est un espace où je me sens bien. C'est comme si je possédais juste un tout petit bout d'Internet.

 

A vrai dire, je me suis rendue compte, au fil du temps, que j'écrivais surtout pour moi. Quand je pars quelques jours en voyage, je ne peux pas m'empêcher de récolter quelques clichés à droite à gauche d'un joli paysage, d'une petite fleur, d'un moment où, là, maintenant, je me sens bien. A mon retour, je les importent sur mon ordinateur et je les regroupent dans un article accompagnées d'un petit blabla sur les activités que j'ai pu faires etc... Comme si je voulais conserver virtuellement ces instants... pour les relirent un jour peut être, comme des mémoires.

 

Comme cela fait presque 2 ans que je possède mon blog (et oui... !) je peux nettement voir mon évolution autant sur le plan "artistique" (comment je construis mes articles, la façon dont je prends les photos etc...) que sur le plan moral. Je structure mieux mes billets et, évidement / effectivement / naturellement, il y a plus de commentaires.

Ce qui m'amène au dernier point que je souhaitais aborder: les commentaires et l'interaction avec les lecteurs (surtout lectrices à vrai dire!). Au début, en mars 2015, je n'avais pas beaucoup de commentaires, ni de vues. Mais aujourd'hui, je compte plus de 30 abonné(e)s et quelques commentaires vraiment touchants en prime.

Quand j'ouvre mon ordinateur et que je vois ces jolis commentaires sous des articles qui me tiennent particulièrement à cœur, je ne peux pas m'empêcher de les montrer à mes amies ou à mes parents... Je trouve incroyable le fait que quelqu'un qui habite loin, parfois étranger, que je ne connais absolument pas, lise mes mots qui sortent tout droit de mon imagination!!! Parfois même, certaines filles de mon école avec lesquelles je n'ai pas spécialement de liens viennent me voir et me disent: "Au fait, j'ai adoré ton article d'hier!" avec un grand sourire et cela me touche beaucoup (même si je le montre pas trop sur le moment)

 

Je pense que je pourrais parler pendant des heures et des heures, des lignes et des lignes de ce sujet, mais je vais m'arrêter là!

Pour conclure cet article déjà beaucoup trop long (mais tant pis, j'avais besoin de m'exprimer, alors on fiche du nombre de lignes ;-)! ), je dirais que mon blog et les réseaux sociaux sont pour moi une merveilleuse façon de me faire plaisir, de partager avec une multitude de personnes et de laisser une trace virtuelle dans cet immense monde qu'est Internet

 

Les réseaux sociaux, mon blog, et moi
Retour à l'accueil