Journal intime pas vraiment intime

Je sais ce que vous vous dites.. Je suis surement la fille la + indécise du monde, celle qui fait des "pauses" mais qui revient 10 jours après, celle qui dit tout et son contraire dans la même phrase... Oui, je sais. Mais voilà, il se trouve que j'ai pris goût au "blogging" et que oui, j'ai eu une certaine perte considérable de motivation ces dernières semaines pour des raisons encore inconnues pour moi.

Mais je vais vous avouer un truc: j'avais l'impression de ne plus avoir d'auditoire. C'est vrai qu'au début de mon blog (il y a maintenant 1 ans et 3 mois), je n'avais personne qui venait commenter mes articles et ce pendant quelques mois. Mais les affaires ont commencer à prendre un peu plus d'ampleur et j'ai eu quelques commentaires et gentils messages! J'étais enchantée! Je suis de ces personnes qui se rabaissent et se remettent souvent (peut être trop souvent) en question... J'ai, à plusieurs reprises, voulu arrêter mon blog. mais je ne pouvais pas. Je n'avais pas envie d'abandonner ce bébé blog qui commençais tout juste à se développer et à s'améliorer!

Tout ça pour vous dire que je ne voyais plus vraiment de raisons à continuer mon blog et mon petit chemin. Voilà tout.

Il ne faut pas non plus que vous pensiez que cet article veut dire "Je veux de l'audience, je veux des commentaires, je veux me sentir importante". Non. Forcément, c'est 10 fois plus agréable d'avoir de gentils messages à la fin de vos articles etc etc... Simplement parce que vous voyez que votre "travail" (ce mot est entre guillemets car je considère pas trop mon activité blogesque comme du travail, c'est plus un moyen de m'évader) est apprécié est qu'il est vu, pris en compte par plusieurs personnes que vous ne connaissez pas mais qui sont, malgré tout, capable de vous redonner le moral et de vous motiver.

Cet article est un peu comme un "Journal intime pas vraiment intime" et j'avouerais que oui, ça fait du bien de parler ainsi. Alors je me lance le défi suivant: me donner à fond dans mon blog ce mois juillet (qui vient à peine de commencer! YOUPIII). J'ai conscience que ça ne va pas être une mince affaire car je part en vacances 2 fois en juillet... Mais je dirait bien que:

A combattre sans péril, on triomphe sans gloire

jour

Je vous souhaite d'être heureux et de voir le bonheur dans les petites choses,

Je vous fais des bisous, des câlins,

A très vite,

Mathilde <3

Retour à l'accueil